Des histoires, des explorations, des inspirations.

Coconut

Se reconvertir pour être en accord avec soi-même
[Job] Directrice administrative chez Team Jolokia

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avant d’intégrer l’association Team Jolokia, Brigitte Thérond était agent immobilier. Un métier qu’elle décide de quitter après un licenciement économique. Cette interruption forcée lui a permis de réenvisager son avenir professionnel, et de mieux l’ajuster à ses valeurs. Récit d’une reconversion réussie.

« J’ai travaillé pendant 14 ans dans l’immobilier. Les dernières années, je ne supportais plus la relation entre vendeur et acquéreur. Tout le monde voulait tirer le profit maximum de sa transaction. Or, pour moi, chercher son logement, c’est se projeter dans l’endroit où tu vas vivre avec ta famille, cela doit être agréable. Mais, il n’y avait plus de plaisir. » Lassée professionnellement, Brigitte constate que son métier ne lui correspond plus. Lorsqu’elle est licenciée économiquement, pour la deuxième fois de sa carrière, elle décide de passer à autre chose. « J’étais prête, je voulais changer de métier, je voulais changer mon rapport au travail. »

Dans les années 1990, Brigitte avait travaillé comme assistante de direction. Elle décide de reprendre ce chemin et s’inscrit à une formation de sept mois, menée par la Chambre de Commerce du Morbihan, qui doit se conclure par deux mois de stage.

« A l’origine, quand je suis entrée en formation, je voulais rejoindre une grosse entreprise, pour la sécurité de l’emploi. Après deux licenciements économiques, je ne voulais plus galérer. » Pourtant, à mesure qu’elle avance dans sa reconversion, Brigitte découvre le principe de l’entreprise libérée. Elle réalise que l’aspect très hiérarchisé de l’entreprise classique ne lui convient pas – plus – et que ce qui l’intéresse désormais, c’est de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice, en explorant son côté créatif.

« L’heureux hasard » Team Jolokia

Sa recherche de stage lui apporte un début de réponse. Team Jolokia, association dédiée à la promotion de la diversité, recrute une assistante de direction. Le timing est parfait. Ce «heureux hasard » comme elle le nomme, Brigitte s’en saisit et transforme l’essai.

Depuis trois ans, elle est désormais directrice administrative et chargée de projet pour Team Jolokia. Dans cette association de cinq salariés, elle gère donc la partie administrative, logistique et s’occupe du développement de l’animation et des échanges avec les scolaires et le grand public.

Team Jolokia lui apporte l’aspect humain qui lui manquait jusqu’ici. « On travaille en apportant tout ce qu’on a. Nous avons des objectifs, bien sûr, comme dans n’importe quel projet, mais l’idée c’est de les réaliser à notre façon. On a tous une partie très perso dans notre boulot. » Pour Brigitte, l’entreprise classique exige que l’on s’adapte à son fonctionnement. Chez Team Jolokia, c’est différent. Les particularités de chacun sont utiles à l’association. Ainsi, les salariés sont les premiers à mettre en pratique les enseignements tirés par le projet lui-même.

Des groupes de travail et de réflexion sont composés en mêlant l’équipage, les salariés, le conseil d’administration et les bénévoles de l’association. Ensemble, ils font évoluer les différents objectifs de Jolokia. Cette grande concertation permet d’aborder tous les grands dossiers de l’association : relations avec les scolaires, recherche de financements, acquisition d’un autre bateau, etc…

Un environnement professionnel épanouissant

Plus que de métier, c’est de milieu professionnel que Brigitte a changé. Le monde associatif lui permet d’accéder à de plus grandes responsabilités. Dès sa première semaine d’embauche, elle se retrouve seule au bureau, le reste de l’équipe étant parti naviguer. Elle doit mettre son projet en place, seule, en se retroussant les manches. Et cela vient tout naturellement. Pour elle, la motivation n’est plus la même, elle allie satisfaction personnelle avec réussite professionnelle.

Actuellement, elle se consacre tout particulièrement au projet des échanges scolaires, qui constitue un vaste dossier. Jolokia est également en période de sélection des futurs navigants (tous les ans, la moitié de l’équipage est renouvelée).  « Mon rôle évolue et je suis toujours amenée à réfléchir à de nouvelles façons de faire. Avec la multiplication des projets, il y a de plus en plus de démarches administratives et nous mettons en place de nouveaux outils informatiques pour faciliter la gestion de l’association. » De quoi donner à Brigitte de nouveaux défis à relever.

Partager.

Comments are closed.