Des histoires, des explorations, des inspirations.

Coconut

Salamandr : le design d’ameublement durable

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, le design d’ameublement se consomme comme le prêt-à-porter. Les grandes enseignes nous proposent des collections d’été et d’hiver et parviennent à nous imposer un style pour le séjour, la chambre d’enfant… Et voilà que l’on se retrouve tous avec le même meuble TV ou abat-jour que chez nos voisins.

 

L’avantage lorsque l’on rencontre les fondateurs de Salamandr Design, c’est que nous revenons à l’essentiel dans notre rapport à l’objet, au design, à l’ameublement… Et même à notre façon de consommer.  

A l’origine de la création de Salamandr Design : Hedi Blili-Gouyou et Bruno Debeaune (à gauche)

La création durable…

A l’origine, il y a Heidi qui travaille les matières nobles comme le bois, le lin ou le chanvre, des matières recyclables issus du bio-composites. Il rencontre très vite Bruno, designer de produit design, soucieux lui aussi d’intégrer l’aspect durable dans ses créations. Leur collaboration donne naissance à des objets qui, du début de leur production à leur fin de vie éventuelle, n’ont aucun impact sur l’environnement. Ces objets design durables de qualité entrent dans une économie circulaire qu’ils signent sous la marque Salamandr.

… et participative

L’objectif de l’entreprise est le partage d’expérience et l’aspect participatif dans le processus d’édition est essentiel. A l’image de la campagne sur la plateforme de crowdfounding KissKissBankBank qui a eu lieu lors du lancement de la marque, Salamandr proposera chaque année diverses actions favorisant la participation des clients premium :
* Prévente sur un shop dédié aux premiers contributeurs
* Edition collaborative sur le Design Lab de Salamandr 
Design Salamandr

Le guéridonc JPN, de Thomas Dellys. Extrémités en bois brûlé et partie centrale en amidon par le biais de l’impression 3D.

La valorisation de l’artisanat

Tout s’industrialise, tout devient “banal”, plus rien n’est exception. Sauf sûrement le choix des partenaires de Salamandr. “Tu sais combien de personnes sont aujourd’hui capables de travailler l’osier ? Un seul atelier dans toute la France ! Tu te rends compte comme ce savoir-faire se perd ?”. Heidi semble révolté et, à travers l’âme de Salamandr, met en valeur ses savoir-faire traditionnels et fait à nouveau briller ses pépites en les mettant au cœur de ses collections.  

Vers une consommation réfléchie

Le premier objet créé par Salamandr fut un vide-poche en céramique signé par Gwenaël Prost le premier designer à collaborer avec la marque. Une édition très limitée de 10 exemplaires revisités cette année 2019 avec de nouveaux coloris.

Loin de la production de masse, seuls 10 produits sont proposés sur le site. Bruno explique qu’il lui faut environ 15 mois pour préparer les collections.

Salamandr Design

Vide-poche VAG, de Gwenael Prost, issu de la campagne KKBB.

Finalement, est-ce que ce temps passé à chérir l’objet qui va naître est si conséquent quand on lui offre notre chez-nous pour toute la vie ?

Pour en savoir + , visiter salamandr.fr/
Le Shop Salamadr : https://salamandr.fr/e-shop/
Le + Salamandr : le vide-poche - 1ere création de la marque - ressort dans de nouveaux
 coloris en mars 2019

 

Partager.

Comments are closed.