Portrait : Les Bottes d’Anémone, un bon bol de fleurs…

Elle fleurit La Colloc, chaque mois, de ses bouquets rafraichissants et colorés, Tiphaine, créatrice des Bottes d’Anémone s’est prêtée au jeu de l’interview pour notre plus grand bonheur. Aussi pétillante et colorée que ses bouquets, elle nous raconte avec joie, sa passion pour les fleurs, qui fait suite à une reconversion après une carrière dans la voile.

Après 10 ans à sillonner le monde au service d’équipes de course au large. Après des centaines de visas, d’avions, d’hôtels, de mouvements de containers et bateaux. Après avoir côtoyer des dizaines de nationalités, le parfum des fleurs était plus fort que tout. Les Bottes d’Anémone sont nées, au Bono…


SON PORTRAIT

La Colloc est en quelque sorte son berceau, car c’est en ressortant d’un événement organisé au sein de nos murs qu’elle prit conscience de sa capacité entrepreneuriale, de créer un réseau, et apprendre lors des ateliers initiés par nos membres. Depuis 1 an, Les Bottes d’Anémone est en constante évolution, elle fait évoluer son offre et s’agrandit en embauchant une alternante en marketing/communication.

Amoureuse des océans, Tiphaine propose une solution fleuristique alternative et respectueuse de la planète, rythmée par les saisons… Toujours munies de bottes de pluie colorées en cas de jour tout gris, elle mettra du peps dans vos vies.

Ses valeurs en réel ?

–       Elle s’approvisionne directement chez des producteurs sélectionnés apr ses soins, ayant adopté un mode d’horticulture respectueux des saisons et du rythme de la nature, sans produits nocifs pour la santé.

–       Pour ne pas rentrer dans la spirale des 85% de fleurs importées, Tiphaine se fournit uniquement en circuit court pour limiter l’empreinte carbone et soutenir l’économie française.

–       « Les bottes d’Anémone » a rejoint le Collectif de la Fleur Française et est devenu partenaire de Fleurs d’ici avec pour objectif de participer activement à la préservation de la filière française et d’échanger régulièrement avec les autres acteurs engagés du monde floral.

–       Afin de réduire l’impact de notre activité, aucune des créations florales « Les bottes d’Anémone » ne fait l’usage de plastique à usage unique.

–       Afin de lutter contre le gaspillage « Les bottes d’Anémone » fonctionne sous forme d’atelier floral “sur commande” de façon à ne cueillir que les fleurs nécessaires aux jolis bouquets et laisser les autres s’épanouir et à disposition des abeilles.

Donc vous l’avez bien compris, Les Bottes d’Anémone, c’est bien plus qu’une histoire de fleurs, c’est une histoire humaine, une histoire de valeurs, une histoire de rencontre…


Page membre

Ça peut vous
intéresser

Menu