Le journal de la Colloc

Coconut

Les sélections « lecture » de Marie // Semaine 5

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette semaine Marie nous livre ses coups de cœur lecture ! Si vous aussi faites des découvertes et souhaitez partager vos livres préférés, c’est simple, il suffit de les communiquer à l’adresse suivante : marie@la-colloc.com

Bonne lecture à tous

Belle du seigneur de Albert Cohen

Juste la plus belle histoire d’amour jamais écrite…

Solal est amoureux d’Ariane, épouse d’Adrien Deume, petit fonctionnaire aux ordres du fameux Solal. Bientôt cet amour devient une passion partagée.

Une grande histoire d’amour, passionnelle, de ses prémices à sa fin.

Pas pleurer de Lydie Salvayre

La guerre, la famille, l’amour.

Roman à deux voix : la première, celle de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes et l’église catholique. La seconde, celle de Montse, mère de la narratrice, qui conserve pour seul souvenir la joie des jours radieux de l’insurrection libertaire.

Le Baron de Münchhausen de Gotffried August Bürger

Délirant et amusant.

Retrace les exploits militaires du baron, officier allemand à la solde des Russes, lorsque celui-ci combattit les Turcs en 1740. Ces récits de guerre mêlés d’affabulations et d’absurde, de cocasserie et de fantastique consacrent la renommée de ce héros populaire.

Quatrième de couverture :

Les merveilleux voyages par voie maritime et terrestre, campagnes militaires et aventures amusantes du baron de Münchhausen, tels qu’il a coutume de les raconter en personne devant une bouteille dans le cercle de ses amis 

Mon chien stupide de John Fonte

Nous sommes en Californie dans les années 60. Henry Molise, ancien romancier à succès reconverti dans l’écriture de scénarios, habite une villa dans un quartier chic. 

Ce nouvel avatar de Fante est marié et père de quatre marginaux, qui le font tourner en bourrique. Le chien Stupide, quadrupède pataud et libidineux, fait irruption dans la famille, apportant avec lui hystérie et humour.

Contes des mille et une nuits

Parce qu’on a envie de voyager et de rêver…..

Partager.

Comments are closed.