Engageons-nous pour une société collaborative.

Coconut

Chargée de projets de vie
[Job] Consultante patrimoniale

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec son sourire communicatif, Linda Brute a le don de mettre en confiance. Un bel atout pour cette consultante patrimoniale, qui envisage son métier comme l’art de « préparer l’avenir pour vivre le présent sereinement ». Rencontre avec une pro de l’anticipation et de l’écoute.

« Mon choix professionnel est très lié à mon expérience personnelle. » Lorsqu’elle quitte sa Guadeloupe natale, en 2002, Linda envisage de faire carrière dans le marketing. Diplôme en poche, elle embauche dans une entreprise lorientaise et travaille consciencieusement pendant six ans. Mais progressivement, elle réalise que le marketing ne correspond pas vraiment à ses envies. Il lui manque quelque chose. Le déclic vient de sa vie personnelle. « Ma grand-mère est tombée malade et ma mère, qui est fille unique, a dû faire face à sa dépendance. » Pendant douze ans, la mère de Linda assume un coût financier et moral qu’elle n’avait pas prévu. En parallèle, la famille soutient ses enfants, qui souhaitent poursuivre des études. « Mes parents n’avaient pas anticipé le coût que cela représentait. Ils se sont retrouvés à subir la dépendance de ma grand-mère et les études supérieures de leurs enfants. »

Un accompagnement pour tous

Alors qu’elle s’interroge sur sa carrière, Linda découvre le métier de consultant patrimonial. Elle envisage cette voie comme une façon d’aider les autres de manière concrète. Elle suit alors une formation à Toulouse, qui lui permet d’obtenir les habilitations spécifiques pour pratiquer ce métier. En 2017, Linda s’installe en tant que consultante patrimoniale. « Je n’utilise pas cette appellation, car je la trouve exclusive. Si on avait conseillé à mes parents de rencontrer une consultante patrimoniale, ils auraient répondu qu’ils n’en voyaient pas l’intérêt puisqu’ils n’ont pas de patrimoine. Or, préparer son avenir concerne tout le monde. Et bien souvent, ce sont ceux qui estiment ne pas avoir de patrimoine qui ont le plus besoin de conseils. Il ne faut surtout pas se priver, ce n’est pas parce qu’on pense ne pas avoir de patrimoine qu’on ne peut pas en construire un. »

Linda se voit donc plus comme une « chargée de projets de vie ». Lorsqu’elle rencontre ses clients pour la première fois, elle écoute leurs besoins et envisage la situation de manière globale. A l’inverse d’un banquier, qui propose des solutions pour un projet, Linda conseille ses clients sur la globalité de leurs projets. Une façon d’engager les personnes à se poser, pour réfléchir à leur avenir : des études pour leurs enfants, une retraite confortable, un achat immobilier ou encore la possibilité de voyager.

« Préparer l’avenir permet de vivre le présent sereinement »

Linda se passionne pour ces parcours de vie, toujours uniques. « Je reçois aussi bien des jeunes gens de 20 ans qui préparent leur retraite, des couples qui souhaitent acheter une maison tout en gardant un pécule de côté pour une voiture ou des personnes qui souhaitent réduire leurs impôts. Ce qui me plaît dans ce travail, c’est avant tout le contact humain, la discussion qui s’enclenche. Bien souvent, les idées ne sont pas arrêtées et les objectifs de vie sont multiples. Je fais en sorte de proposer une stratégie, en fonction de la situation, des possibilités financières etc… Chaque personne est différente et je fonctionne vraiment au cas par cas, sans modèle prédéfini. » Si les préconisations sont validées, elle les accompagne sur la mise en place et réalise le suivi. « J’ai revu récemment un couple que j’avais rencontré il y a quelques temps. Ils souhaitaient investir et fonder une famille. Quand je leur ai rendu visite, j’ai découvert leur nouvelle maison et leur bébé ! C’est une grande satisfaction pour moi de voir les rêves se réaliser. »

Linda fonctionne principalement au bouche-à-oreille. Ses services sont accessibles à tous et elle se rémunère à la commission, qu’elle prend sur les solutions validées. Pas de rendez-vous payant, pas d’engagement, si ce n’est l’envie de s’engager pour préparer son avenir et celui de ses proches. Grâce à son statut d’indépendant, la jeune femme reste ouverte à toutes les solutions. « Dans le futur, j’aimerais faire évoluer les mentalités sur la capacité de chacun à se constituer un patrimoine, pour se préparer un avenir plus serein. »

Partager.

Comments are closed.