Des histoires, des explorations, des inspirations.

Coconut

Baptême du Saint-Louis d’Orient Escape

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BAPTEME DU SAINT LOUIS D’ORIENT ESCAPE

Orient Escape a ouvert ses portes le vendredi 13 avril à la Colloc. Après quatre mois de travaux et de recherches historiques au musée de la Compagnie des Indes, Kévin Martin et Jérôme Philippe sont fin prêts. Nous avons eu la chance de tester en primeur l’énigme « Retour des Indes ». 

A l’origine du projet, il y a Kévin. Vous l’avez déjà probablement croisé, puisqu’il est là depuis le début. Depuis le prologue de la Petite Colloc, même. En 2015, de retour à Lorient, Kévin, traducteur, cherche un bureau – pour éviter de travailler en pyjama jusqu’à midi, mais aussi pour partager ses journées de boulot.

Il s’installe donc au n°40 de La Perrière et suit logiquement lors du déménagement au n°42, en 2016. Très investi dans la vie du lieu, Kévin initie plusieurs évènements. C’est l’organisation d’une Murder Party à la Colloc, en octobre 2017, qui va déclencher le projet d’escape game. La traduction passe alors au second plan et Kévin se lance dans cette aventure qui lui tient très à cœur. Il s’associe rapidement avec son ami Jérôme, professeur d’histoire-géo. Ensemble, ils créent Orient Escape, un escape game inspiré de l’histoire de Lorient, installé, on vous le donne en mille, au sous-sol de la Colloc.

Les secrets du Capitaine

Kévin nous attend devant une impressionnante porte de coffre-fort. En véritable comédien, il nous dévoile le but de notre mission et les quelques règles à connaitre avant de pénétrer dans la pièce.

« De retour d’un voyage qui l’a mené jusqu’aux rivages des Indes, le Saint-Louis revient dans le port de Lorient après une escale à l’Île Bourbon. Lors de cette escale, le capitaine a fait une découverte qui pourrait assurer sa fortune. Pour ne pas attirer les convoitises, il garde son secret bien dissimulé dans sa cabine. Le sort lui joue cependant un mauvais tour, puisqu’il se fait arrêter par les autorités sous un prétexte fallacieux. » Kévin ouvre la lourde porte du coffre-fort… à nous d’aider le capitaine à révéler sa précieuse cargaison !

Dès l’entrée, nous sommes saisis par l’ambiance de cette cabine du Capitaine, parfaitement reproduite. Le bardage bois, les meubles d’époque, le bruit des vagues et des mouettes. Moussaillons prenez garde, le mal de mer peut vite arriver…

Le temps est compté, nous avons une heure pour résoudre l’énigme. On fouille la pièce de fond en comble, les indices sont bien cachés. Kévin et Jérôme – nous les surnommons « La voix » – nous aiguillent de temps en temps en nous glissant des indices ; ils veillent au grain.

55 minutes plus tard, nous pouvons sonner la cloche. Nous avons trouvé le secret du capitaine. Mission accomplie.  Voilà une avant-première que nous n’oublierons pas. L’énigme, plutôt complexe, a stimulé notre esprit d’équipe et nous avons usé de tous les stratagèmes pour parvenir à nos fins. De quoi nous donner envie de tester la seconde salle d’Orient Escape, « Enigma », actuellement en cours de préparation.

Pour réserver > https://bookeo.com/orient-escape

Margaux Jezequel

Partager.

Comments are closed.