Le laboratoire d'idées de la Colloc

Coconut

Mon entreprise : Quel impact?
Interview d’Anne-Laure Gahinet, co-organisatrice de l’évènement à Lorient

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 30 janvier prochain, à Lorient, La Colloc co-organise avec The Boson Project un évènement autour du sujet de l’entreprise à mission. Anne-Laure Gahinet, cofondatrice de La Colloc nous explique la genèse du projet.

Pourquoi La Colloc organise-t-elle l’événement Mon entreprise : Quel impact ?

Anne-Laure Gahinet : « A La Colloc, notre métier est de construire un réseau. On ne se positionne pas comme experts mais plutôt comme des facilitateurs. On a un lieu et un réseau, qui permettent de réunir des initiatives, d’aller chercher des experts sur un sujet et d’élaborer ensemble un contenu approfondi. L’idée est de créer un événement assez pragmatique, constitué d’ateliers qui invitent à la mise en mouvement.

Nous avons choisi le sujet de l’entreprise à mission car nous-mêmes, au sein de notre équipe, nous partageons la conviction que l’impact de notre activité doit être positif sur la société, sur l’environnement et sur l’économie. Est-ce que je crée de l’emploi? Est-ce que je respecte l’environnement? Est-ce que je fais avancer le vivre ensemble? Autant de questions qui nous animent au quotidien, dans notre lieu.

Et puis, nous avons la volonté d’aller à la rencontre de tous les acteurs du territoire, afin de créer un mouvement collectif. Ce type d’évènement est souvent réservé aux grandes villes, cette fois, on voulait que Lorient, et plus largement, la Bretagne, soient au coeur du débat. Parce que nous sommes ancrées très fortement sur notre territoire. Et, plus on mettra le sujet sur la table, plus on se sentira concernés.

La Colloc est en partenariat avec The Boson Project pour l’organisation de cet événement. Comment cela fonctionne-t-il?

Anne-Laure Gahinet : « L’année dernière, nous avions déjà travaillé en collaboration avec Boson, sur un premier événement autour de l’engagement individuel. La question du rôle de l’entreprise émergeait déjà à cette époque. Nous avons eu envie de renouveler l’expérience, sous une autre forme. Avec Boson, nous partageons des convictions similaires. Nous sommes également complémentaires sur le plan du réseau et des retours d’expérience. C’est passionnant de travailler tous ensemble sur ce sujet. Nous mettons dès lors en pratique nos questionnements et nos missions respectives!

Quelle forme prendra l’évènement?

Anne-Laure Gahinet : « On voulait sortir de l’évènement sachant / participant. Il n’y aura pas de conférence, mais plutôt des ateliers concrets, qui invitent au questionnement, à la participation et, bien sûr à l’échange de bonnes pratiques. L’idée est d’aborder le sujet de l’entreprise à mission de A à Z. Tout au long de l’après-midi, il y a aura des ateliers, de 45mn à 1h chacun, qui permettront de travailler sur des thématiques concrètes. Comment construire sincèrement sa mission en évitant l’écueil du “purpose washing”? Comment inclure ses collaborateurs, ses actionnaires, ses fournisseurs dans la réflexion? Comment concrétiser ses engagements, environnemental, économique, sociétal? Comment remettre son entreprise au sein d’un écosystème, qui inclut toutes les parties prenantes ? Comment choisir le bon label? Comment fidéliser ses collaborateurs? A la suite de cette après-midi de réflexion, nous nous retrouverons pour une table ronde avec plusieurs invités qui viendront témoigner de leurs expériences sur le sujet. Parmi les invités, François Gabart (Mer Concept), Caroline Le Branchu (La Belle-Iloise), Emmanuelle Duez (Boson) et Dimitri Caudrelier (Quantis) seront présents. A l’issue de l’évènement, nous distribuerons une synthèse de la journée à tous les participants.

Qu’espérez-vous de cette journée du 30 janvier? 

Anne-Laure Gahinet : « Ce rassemblement s’adresse à tout type de structures. Nous espérons créer une émulation, grâce aux expériences de chacun. Et bien sûr, nous souhaitons pérenniser le mouvement, et le réitérer les années suivantes, afin de créer une communauté active, qui s’entraide et avance collectivement. On pourra alors envisager de mutualiser les outils, en partageant par exemple un responsable RSE entre plusieurs entreprises, ou en réfléchissant ensemble à des solutions de transport. Avec La Colloc, nous travaillons déjà à l’obtention du statut d’entreprise à mission, et en janvier 2020 nous intégrerons une communauté d’entreprises à mission, grâce au parrainage de la MAIF. Nous avons hâte de pouvoir continuer à explorer le sujet, avec le plus d’acteurs possibles.  »

  • Pour plus d’infos sur l’évènement, rendez-vous sur le site de La Colloc.
Partager.

Comments are closed.